CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

Zoom sur un pays

Cela fait tout juste 40 ans que CBM gère des programmes à Madagascar. Afin de maximiser l’efficacité de son aide, elle travaille en réseau avec des partenaires indigènes. Cette coordination dans le cadre d’un programme national commun permet un renforcement mutuel et une précieuse complémentarité.

À Madagascar, CBM investit les dons reçus dans les services ophtalmologiques et à base communautaire ainsi que dans la scolarisation et la formation professionnelle. Par ailleurs, comme dans tous les pays où elle s’engage, elle promeut l’inclusion, à savoir l’implication des personnes en situation de handicap dans tous les domaines de la vie. Pour gagner à cette cause la société civile et les autorités, CBM s’appuie sur les associations d’autoreprésentation locales.

Jusqu’à il y a environ 15 ans, CBM équipait essentiellement des écoles spéciales et permettait la prise en charge des personnes en situation de handicap dans leur milieu familial. Ce faisant, elle ne parvenait toutefois à accompagner qu’un petit nombre d’entre elles vers une vie digne, avec des chances égales. Aujourd’hui, CBM et ses partenaires agissent de manière ciblée pour faire tomber les préjugés, donner accès aux services publics à toutes les personnes en situation de handicap et pour les intégrer au développement du village, de la région et du pays. Dans ce but, ils informent, mènent des actions publiques et donnent des cours sur les droits et les potentiels des personnes en situation de handicap. Parmi ces dernières, des exemples de courage sortent du lot et motivent à se mobiliser en faveur de l’inclusion.

Par l’inclusion, CBM…

  • donne une voix forte aux personnes en situation de handicap et promeut leur autonomie
  • favorise la résilience des communautés villageoises
  • rend accessibles les services de santé, notamment des soins ophtalmologiques pour tous
  • permet une aide d’urgence et la prévention des catastrophes sans laisser personne de côté

CBM met en réseau ses partenaires dans le cadre d’un programme national. Ensemble et avec des consultantes et consultants spécialisés, ils analysent en premier lieu les services disponibles dans le pays, la situation des personnes handicapées ainsi que leurs propres moyens. L’étape suivante permet d’identifier les domaines dans lesquels les partenaires de CBM pourraient exercer le plus grand effet de levier et ceux pour lesquels ils auraient besoin d’un financement supplémentaire. Un plan de mesures et des budgets pour trois ans sont établis, et un accompagnement professionnel et un suivi sont fixés. Chaque année, les projets des partenaires sont examinés et, au final, une évaluation est effectuée. Les résultats sont intégrés en permanence dans le plan triennal suivant.

Madagascar en bref

Superficie: 587'041 km(14 x CH)
Population: 27,5 mio., 18 ethnies
Pourcentage de personnes au-dessous du seuil de pauvreté: 75 pour cent (CH: env. 9 pour cent)
Médicins: 18 pour 100'000 habitants (CH: 430)
Indice de développement humain: Rang 164 sur 189 pays

Scolarisation
Un quart des adultes ne sait ni lire ni écrire. 80 pour cent des enfants en situation de handicap ne sont pas scolarisés.

Problèmes environnementaux
Surexploitation par la déforestation, la chasse et la pêche, érosion du sol, sécheresses et ouragans.

Personnes en situation de handicap
10 pour cent de la population vit avec au moins un handicap. Parmi ces personnes, près de 830'000 souffrent d’un handicap visuel, 750 000 d’un handicap physique, 540'000 d’un handicap cognitif et près de 480'000 d’un handicap auditif.


Sources: Nous utilisons des données provenant d’enquêtes nationales et internationales ainsi que d’analyses de CBM et d’autres organisations d’aide au développement.

Que ce soit dans les projets scolaires, d’intégration ou médicaux, des représentants des autorités et de la société civile, par exemple des groupes de parents, sont toujours intégrés. La responsable des programmes de CBM Suisse pour Madagascar, Monique Frey, déclare: «Toutes les parties prenantes et les autorités compétentes doivent s’engager à fond dans chaque projet et assumer leurs responsabilités.»

«De nombreux enfants en situation de handicap», relève Monique Frey, «sont encore et toujours condamnés à une vie de solitude. Ils sont stigmatisés et, par conséquent, généralement cachés chez eux. Cela ne concerne pas uniquement des enfants présentant des handicaps psychosociaux ou cognitifs, mais aussi ceux qui s’en sortent très bien à l’école et qui pourraient plus tard subvenir à leurs besoins.» D’un côté, les parents ont honte du handicap de leur enfant et, de l’autre, ils veulent le protéger. Dans le même temps, l’entourage pense que l’enfant en situation de handicap n’est guère capable d’apprendre, qu’il est de valeur inférieure, improductif et dépendant à vie. Conséquence? Les enfants se dévalorisent et perdent toute confiance en eux. «Des campagnes de sensibilisation et des exemples à suivre au sein des groupes d’autoreprésentation permettent de changer ces préjugés condamnables», affirme Monique Frey.

Aider toute personne en situation de handicap à faire valoir ses droits et à prendre part à la vie au même titre que les autres. Tel est le but de CBM pour Madagascar!

Comment apporter votre aide

Soutenez notre programme national à Madagascar et rendez possible une aide intégrale.

Objectifs de CBM Suisse à Madagascar jusqu’en 2024

Médecine ophtalmologique

  • Traiter et suivre 25 000 enfants
  • Opérer des yeux plus de 600 enfants
  • Intervenir dans des régions isolées et mener des campagnes d‘information
  • Equiper le personnel médical et lui assurer une formation continue

Scolarisation

  • Assurer une formation continue des enseignants et des employés de 60 écoles supplémentaires pour un enseignement inclusif et mettre à disposition des supports didactiques
  • Scolariser 1200 enfants en situation de handicap, les équiper de moyens auxiliaires tels qu’une aide à la vue ou à la mobilité
  • Informer les familles et dépister les handicaps le plus tôt possible

Entre 2018 et 2020, plus de 900 enfants en situation de handicap ont été scolarisés avec succès et équipésde moyens auxiliaires. Depuis lors, trois séminaires pour enseignants forment à l’enseignement inclusif. Plus de 600 enseignants et employés de plus de 60 écoles ont suivi une formation continue.

Indépendance des personnes en situation de handicap

  • Développer 40 localités dans une optique inclusive
  • Donner l’accès à des soins de base à 2'250 personnes
  • Permettre à tous d’avoir accès aux traitements, thérapies et moyens auxiliaires
  • Intégrer 4'500 personnes à la prévention des catastrophes et aux programmes de protection de l’environnement
  • Aider 1'000 adultes à améliorer leur revenu
  • Offrir une scolarisation ou une formation professionnelle à 1'650 enfants et jeunes
  • Fournir un emploi à 500 jeunes adultes, les former à la gestion d’une petite entreprise et les soutenir par un suivi

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil