CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

Agenda 2030: 17 objectifs de développement durable

Aperçu des objectifs de développement durable de l'Agenda 2030.
Aperçu des objectifs de développement durable de l'Agenda 2030.

En septembre 2015, les Nations Unies ont adopté l'Agenda 2030 de développement durable. Celui-ci contient 17 objectifs principaux et 169 sous-objectifs pour un développement durable, qui remplacent les huit objectifs actuels du Millénaire de l'an 2000. Au contraire de ces premiers objectifs, les nouveaux objectifs incluent explicitement les personnes handicapées.

Le but principal reste le même pour l'Agenda 2030 de développement durable: mettre fin à la pauvreté extrême. Mais pour la première fois, les objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals / SDG) visent également clairement les personnes handicapées. Cinq des 17 objectifs contiennent des références explicites et trois des références indirectes aux personnes handicapées.

Ne laisser personne en arrière

La déclaration d'introduction de l'Agenda 2030 reprend déjà explicitement le credo «Leave no one behind» («ne laisser personne en arrière»). L'atteinte des 17 objectifs de développement durable exige de façon égale des pays industrialisés et de ceux en voie de développement de ne laisser personne à l'écart dans le cadre du développement mondial.  L'Agenda 2030 reconnaît les accords internationaux tels que la Convention sur les droits des personnes handicapées comme base d'action et s'oppose à toute forme de discrimination. Il définit également que dans les situations d'aide d'urgence, les personnes particulièrement vulnérables, par exemple les personnes handicapées, ont besoin d'aide en priorité.

Huit objectifs de développement durable en lien avec les personnes handicapées

Les personnes handicapées sont évoquées dans huit objectifs: Elles sont mentionnées soit explicitement, soit comme faisant partie des groupes de personnes particulièrement vulnérables. C'est la déclaration d'introduction qui définit que les personnes handicapées font partie de ces groupes.

Objectif n° 1 – Mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes et partout: D'ici à 2030, il s'agit de garantir qu'il n'existe plus de pauvreté existentielle. Les groupes de personnes vulnérables doivent bénéficier des mêmes ressources économiques. Dont font partie celles pour la réalisation des besoins de base, la possession et le contrôle de son propre terrain ainsi que l'accès aux ressources naturelles, aux nouvelles technologies, aux systèmes financiers et aux micro-crédits. De plus, elles doivent être mieux protégées face aux catastrophes.

Objectif n° 2 – Mettre fin à la famine, atteindre la sécurité alimentaire et une meilleure alimentation et encourager une agriculture durable: D'ici à 2030, plus aucun homme ne doit souffrir de la faim. Cela est particulièrement valable pour les minorités vulnérables. Personne ne doit manger des aliments qui sont nuisibles à la santé. De plus, les récoltes de l'agriculture doivent être doublées, conçues durablement et il faut pouvoir garantir des prix équitables et stables.

Objectif n° 4 – Garantir une formation inclusive, égalitaire et de haute qualité et encourager les possibilités de formation continue durant toute la vie pour tous: Les inégalités liées au sexe doivent être éliminées dans la formation d'ici à 2030, afin que tous aient les mêmes chances de formation - y compris les personnes handicapées. Pour elles, on exige également un accès sans barrières aux lieux de formation. De façon générale, la scolarité doit devenir gratuite dans le monde entier et le prix d'accès à la formation professionnelle et continue doit être abordable.

Objectif n° 6 – Garantir la disponibilité de l'eau, son exploitation durable et un approvisionnement sanitaire pour tous: D'ici à 2030, un accès universel sensible au sexe et sans limitation à l'eau et aux installations sanitaire doit être rendu possible. De plus, il s'agit d'améliorer la qualité de l'eau et de concevoir son utilisation de façon plus efficace.

Objectif n° 8 – Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous: Un emploi à plein temps avec un salaire équitable pour les femmes et les hommes, en particulier également pour les personnes handicapées, doit être garanti d'ici à 2030.

Objectif n° 10 – Réduire les inégalités dans les pays et d'un pays à l'autre: d'ici à 2030, les 40 pourcent les plus pauvres de la population mondiale doivent connaître une plus forte progression de leurs revenus que les autres, par exemple à travers une protection des minorités, une égalité des chances et des mesures politico-économiques des Etats. Les pays en voie de développement doivent obtenir plus de justice: ils doivent obtenir un droit de décision dans les instituts financiers globaux au sujet des montants alloués au développement et des investissements directs. La communauté mondiale exige pour les personnes handicapées une inclusion économique et politique totale.

Objectif n° 11 – Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables: D'ici à 2030, l'espace habitable urbain doit atteindre un coût accessible à tout homme. Il s'agit d'étendre les transports publics, d'améliorer la sécurité et la propreté dans les villes. Pour que les pays en voie de développement puissent atteindre cet objectif, ils obtiennent de l'aide en conséquence. Pour les personnes handicapées, les transports publics tout comme les bâtiments et places publics doivent être accessibles sans barrières. Dans le cadre des mesures de prévention, les personnes vulnérables doivent être prises en considération de façon particulière, afin de diminuer le nombre de victimes en cas de catastrophes.

Objectif n° 17 – Renforcer les moyens d'atteindre les objectifs et redonner un nouveau souffle au partenariat global pour le développement durable: D'ici à 2030, l'échange entre les Etats sur la science, les technologies et les innovations doit être intensifié au travers des mécanismes existants - en particulier via les Nations Unies – et au travers de mécanismes techniques globaux. Le respect entre nations doit être prouvé et un processus commun mis en place contre la pauvreté et pour le développement durable. Il s'agit également d'encourager les partenariats entre les secteurs publics, privés et la société civile qui se fondent sur l'expérience et sur une base stratégique et durable. L'objectif est un partenariat de développement au niveau mondial. De plus, les pays en voie de développement doivent être en mesure dès 2020 de fournir de meilleures statistiques, qui doivent entre autres également être établies en fonction du type de handicap.

Icons: © ONU

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil