Aidez maintenant

CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

«J’ai mal de voir mon père souffrir»


Patrick Bwele, de Zambie, est non seulement aveugle, mais il n’entend presque plus rien depuis plusieurs années. Sa perte auditive est la conséquence des nombreuses explosions de roches dans les mines de cuivre où il travaillait. Quasi sourd et aveugle, Patrick Bwele dépend en permanence de l’aide des autres. Son petit-fils Kevam, 16 ans, cuisine pour lui, l’aide à sa toilette et à se mettre au lit. «Depuis qu’il est aveugle, il reste assis là. J’ai mal de le voir ainsi», déclare son fils Shedreck.

Pour se repérer, Patrick Bwele glisse ses doigts sur les briques parfaitement façonnées. Mais son regard, lui, part dans le vide, car il y a onze mois, ce vieil homme de 78 ans a perdu la vue. C’est son fils Shedreck qui a fabriqué les briques de terre fine. Bientôt, la minuscule maison du père laissera place à une plus grande. Parce que ses enfants adultes aimeraient habiter avec lui sous le même toit.

Le fils entend parler de la consultation mobile de la clinique soutenue par CBM à Kitwe, la deuxième plus grande ville de Zambie. La consultation se donne dans un bidonville, à une heure et demie en bus de leur village. L’infirmière spécialisée en ophtalmologie diagnostique chez Patrick Bwele une cataracte à son stade terminal. L’équipe mobile l’emmène alors directement à la clinique.


Deux interventions, à un jour d’intervalle, permettent de remplacer les cristallins opacifiés par des cristallins artificiels. Le lendemain de l’opération sur le second oeil, le test visuel avec les doigts l’atteste: la capacité visuelle est restaurée! Le fils de Patrick Bwele lui tend un livre, dont il caresse les pages. «Je peux déjà distinguer les lignes», dit-il doucement. Il tourne les pages l’une après l’autre et sourit, heureux. Dans deux semaines, lors de l’examen de suivi, l’acuité visuelle retrouvée sera mesurée et Patrick Bwele recevra des lunettes.

De retour au village, Patrick Bwele sort sans aide de la voiture de la clinique. Ses deux filles, Batshembe et Alice, le prennent dans leurs bras. Il s’accroche à leurs mains et les regarde avec émotion. Puis il se dirige vers sa hutte, sur le champ familial, et regarde autour de lui, comblé et reconnaissant.

Voir à nouveau – grâce aux donatrices et donateurs de CBM!

  • Quelque cinq millions de personnes ont perdu la vue à cause de la cataracte en Afrique subsaharienne.
  • Pour la plupart des familles, l’indispensable opération de la cataracte est inabordable.
  • Les enfants servent de guides aux membres de la famille aveugles et ne sont, par conséquent, pas scolarisés.
  • Les personnes qui ont perdu la vue se sentent impuissantes et inutiles, beaucoup sombrent dans la dépression.
  • Celles et ceux qui ont perdu la vue ne peuvent généralement plus subvenir aux besoins de leur famille.
  • Les familles avec des membres aveugles tombent souvent dans la pauvreté, ou pire encore.

En Suisse, les personnes atteintes d’une cataracte peuvent subir cette petite intervention de remplacement des cristallins au stade initial déjà. Il s’agit pour nous d’une prestation médicale qui va de soi. Dans les pays en développement, la cataracte se déclare en moyenne dix ans plus tôt que chez nous. La faute principalement aux carences alimentaires et parce que la population est beaucoup plus exposée dans son quotidien aux rayons UV du soleil.

Comment apporter votre aide

En un quart d’heure à peine, le cristallin opacifié est remplacé par un artificiel. Avec seulement 50 francs, vous rendez possible cette petite opération aux immenses effets. Pour les enfants, l’intervention coûte 180 francs étant donné qu’elle est réalisée sous anesthésie générale et que le suivi après l’opération est plus intensif.

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil