CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

Maman, c'est toi?

Comment apporter votre aide

La différence entre aveugle et voyant n’est que 50 francs. Pour les enfants, l’opération de la cataracte dans les pays en développement coûte 180 francs parce qu’une anesthésie générale est nécessaire et que le suivi est plus intensif.


Pour la petite Whitney (10 ans) du village de Wakiso, en Ouganda, la vie quotidienne est une torture. Whitney ne peut pas apprendre à lire et à écrire avec les camarades de son âge. Le visage triste, elle se tient souvent à l’écart – parfois pendant des heures.

Whitney souffre de la cataracte. Cette maladie oculaire répandue ne se manifeste généralement qu’à un âge avancé. Mais dans les régions pauvres comme l’Ouganda, de nombreux enfants deviennent aveugles suite à des infections durant la grossesse, à une hérédité, à une malnutrition ou à des blessures. Si un enfant n’est pas opéré à temps de la cataracte, il perd définitivement la vue.

Une petite Ougandaise se tient contre un mur qu’elle touche de sa main droite.
Whitney n’arrivait guère à se déplacer seule.

La maman de Whitney raconte: «Les problèmes ont commencé dès l’école maternelle, puis à l’apprentissage de la lecture à l’école primaire.» Whitney va à l’école, mais elle ne réussit pas à lire au tableau noir et ne peut donc que difficilement suivre la leçon. Le plus triste pour sa mère a été le jour où Whitney ne l’a plus reconnue, alors qu’elle se tenait directement devant elle. «Savoir que ma petite fille devrait continuer à vivre en restant aveugle m’a plongée dans le désespoir.»

Ce qui est un grand coup du sort pour Whitney et sa famille peut être guéri par un ophtalmologiste dans le cadre d’une intervention de routine qui dure environ 15 minutes et coûte seulement 50 francs. Seul problème: comment une famille très pauvre vivant chaque jour de la main à la bouche peut-elle financer une telle opération?

CBM s’occupe depuis de plus de 100 ans des personnes aveugles ou vivant avec un autre handicap dans les régions où sévit la pauvreté. CBM International réalise chaque année près de 400'000 opérations de la cataracte. Nous avons ainsi pu rendre la vue à des millions d’enfants et d’adultes. En Ouganda, par exemple, où il y a beaucoup trop peu d’ophtalmologistes, nous finançons des cliniques et des opérations ainsi que la formation de spécialistes nationaux.

Grâce aux dons de personnes comme vous, Whitney a pu être opérée. Whitney voit enfin de nouveau. S’ouvre ainsi devant elle une vie pleine de perspectives et d’opportunités!

Une petite Ougandaise avec des pansements sur les yeux est assise sur une chaise et serre un ours en peluche contre elle.
Whitney après l’opération. Le lendemain déjà, les pansements ont pu être retirés.
Portrait d’une fillette souriante qui, jusqu’à tout récemment, était aveugle à cause de la cataracte.
Trois mois après l’opération de la cataracte, l’acuité visuelle récupérée par Whitney était à son maximum.


«Plus une opération des yeux est effectueé tôt, mieux l'acuité visuelle des enfants peut être rétablie.»

Dre Christine Nabatanzi
Cheffe de la division ophtalmologie de la clinique Mengo

Comment apporter votre aide

Grâce aux dons de personnes comme vous, Whitney a pu être opérée dans la clinique ophtalmologique Mengo financée par CBM. 15 minutes et votre don suffisent pour rendre la vue à un enfant aveugle.


Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil