Aidez maintenant

CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

La guerre en Ukraine: déclaration de CBM Suisse

CBM est profondément attristée par la guerre en Ukraine et les immenses souffrances qu'elle cause. 

La population suisse a fait preuve d’une formidable empathie et d’une grande solidarité à l’égard des victimes de la crise ukrainienne. Nous nous réjouissons de constater que notre pays commence à apporter une réponse significative par le biais de divers acteurs humanitaires. Cette réponse constituera certainement un investissement à long terme et influencera considérablement les futures conditions de vie d’un grand nombre de personnes.

Personnes avec handicap dans les situations de conflit

Dans les situations de crise ou de conflit, les personnes avec handicap courent un risque particulièrement élevé de mourir, d’être oubliées, de subir des violences ou de ne pas avoir accès à la protection et à la sécurité ou aux indispensables soins médicaux.

Les évacuations, par exemple, ne sont souvent pas adaptées aux besoins des personnes handicapées. Et dans de nombreux cas, les abris ne sont pas accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Nombre d’obstacles empêchent l’accès aux informations essentielles à la survie comme la situation sécuritaire, l’évacuation en cas d’urgence, la localisation d’hébergements d’urgence et la possibilité de demander de l’aide. Les personnes souffrant de déficience visuelle ou auditive se trouvent alors dans l’impossibilité d’obtenir ou de comprendre ces informations.

Les demandes et le travail de CBM

À ce stade encore initial de notre action, qui pourrait probablement devenir l’une des plus importantes réponses humanitaires de Suisse, nous appelons la communauté des acteurs humanitaires de notre pays à respecter ses engagements et sa responsabilité, qui est d’identifier et de répondre efficacement aux besoins et aux droits des personnes handicapées, au sens défini par la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées, en particulier dans son article 11 sur les «Situations de risque et situations d’urgence humanitaire». Ce principe s’applique également à toutes les crises dans le monde: les personnes en situation de handicap ne doivent pas être laissées pour compte.

Nous demandons en particulier de veiller à ce que dans le cadre de vos interventions respectives, les personnes en situation de handicap:

  • Aient un accès équitable à toutes les mesures d’aide humanitaire, notamment aux services de base tels que l’approvisionnement en eau et les installations sanitaires, les refuges, l’aide sociale, l’éducation, les soins de santé et les transports;
  • Soient activement impliquées dans la planification et la mise en oeuvre de vos programmes d’aide humanitaire par le biais des organisations qui les représentent;
  • Soient encouragées et soutenues pour développer leurs compétences dans le cadre de vos mesures d’urgence;
  • Soient protégées contre la violence, les abus et les mauvais traitements;
  • Reçoivent toutes les informations sur vos mesures d’urgence dans un format accessible et aient accès aux mécanismes de réclamation et de plainte;
  • Soient recensées grâce à des données désagrégées et que l’inclusion soit effectivement mesurée;
  • Ne soient en aucun cas laissées pour compte: les mesures doivent également inclure les personnes vivant dans des institutions ou des orphelinats, et les déplacements et les évacuations ne doivent pas conduire au placement en institution des personnes handicapées.

Les principes clés de l’aide humanitaire inclusive pour les personnes handicapées sont définis dans la Charte sur l’inclusion des personnes handicapées dans l’action humanitaire (Charter on Inclusion of Persons with Disabilities in Humanitarian Action); les lignes directrices sectorielles se trouvent dans les Directives du Comité permanent inter-organisations (CPI) sur l’inclusion des personnes handicapées dans l’action humanitaire (IASC Guidelines, Inclusion of Persons with Disabilities in Humanitarian Action).

CBM met son expertise à disposition pour assister les acteurs actifs sur le terrain afin que leurs mesures d'aide d'urgence intègrent explicitement les personnes en situation de handicap et les autres personnes vulnérables. Ceci en particulier dans le domaine des transferts de cash inclusifs. Pour ce faire, CBM a élaboré, avec le concours de l’European Disability Forum, un guide pour les acteurs de l’aide humanitaire.

Répercussions sur les pays dans lesquels CBM mène des projets

Les répercussions de la guerre en Ukraine sur l’économie mondiale se font déjà largement sentir, notamment dans les régions pauvres du globe. Avec pour conséquence que, dans de nombreux pays où CBM travaille, certaines denrées alimentaires sont devenues plus rares ou nettement plus chères. Une situation qui touche surtout très durement des régions pauvres déjà victimes d’une grave sécheresse.

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil