CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

Éducation pour tous

Le droit de toute personne au libre accès à l’éducation est inscrit dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ainsi que dans la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. L’Agenda 2030 pour le développement durable demande lui aussi une éducation de qualité pour tous.

Assise à côté de son élève, une enseignante écrit avec lui sur une ardoise.
La stimulation des enfants handicapés est une composante clé de l’éducation inclusive.

Le droit d’avoir accès à l’éducation et à l’égalité des chances est la base même pour concrétiser les autres droits humains. Grâce à l’éducation inclusive, qu’ils soient handicapés ou non, filles, garçons, femmes et hommes peuvent tous exercer leur droit à la dignité, à l’autonomie et à la liberté de choisir.

L’éducation est un élément indispensable pour que les individus puissent s’engager pour leurs propres droits et ceux des autres. En plus de la participation à la vie sociale et politique, une bonne formation s’avère aussi payante sur le plan économique. Une formation plus longue et meilleure débouche sur des activités qualifiées, des salaires plus élevés et, par conséquent, des rentrées fiscales plus intéressantes.

L’éducation, puissant moteur d’inclusion

Une éducation de qualité habilite les personnes handicapées à donner leur opinion. Dans la perspective d’une société inclusive, elle est absolument nécessaire pour reconnaître les barrières, les abolir et rendre l’éducation accessible à tous.

Dans l’éducation inclusive, l’enseignement n’est pas différencié. Enfants handicapés et non handicapés assistent ensemble aux leçons. Pour ce faire, les conditions requises sont notamment:

  • locaux accessibles
  • communication pour tous, au moyen de la langue des signes et du braille
  • supports didactiques, examens et passages aux niveaux supérieurs sans barrières
  • programmes permettant des adaptations personnalisées et la créativité
  • formations des enseignants axées sur la pratique afin de stimuler aussi les enfants handicapés
  • participation des personnes handicapées à toutes les décisions qui les concernent

Un processus qui implique tout le monde

Une enseignante montre à la classe des expressions en langue des signes, puis tous les élèves l’imitent.
Ici, tous les élèves apprennent la langue des signes, qu’ils ou elles soient malentendants ou pas.

A une époque où les examens sont comparables d’un pays à l’autre, une éducation personnalisée ne semble guère attractive. Il faut donc, pour parvenir à une inclusion globale, la collaboration des institutions formatrices, des familles, des autorités, des organisations d’autoreprésentation et d’autres organisations non gouvernementales.

Les voies menant à une formation inclusive varient en fonction du tissu culturel, des expériences, des ressources et d’autres conditions. Mais cette démarche demeure une condition première pour réaliser la vision de CBM: un monde inclusif dans lequel toutes les personnes handicapées pourraient pleinement exercer leurs droits et exploiter leurs potentiels.

Démarche à double voie

L’éducation inclusive se réalise sur deux tableaux: on implique et renforce l’individu et on incite les communautés à changer leurs schémas culturels et leurs structures qui sont autant d’entraves. Ce processus à long terme nécessite une aide financière, politique et en personnel. Nous vous remercions de vous engager à nos côtés pour que les personnes handicapées puissent s’impliquer avec les mêmes droits que les autres!

Dans les pays en développement, plus de 30 millions d’enfants handicapés n’ont pas accès à l’éducation, de nombreux autres quittent prématurément l’école ou ne bénéficient que d’une formation au rabais.

«Nous avons besoin de donatrices et donateurs qui ne nous lâchent pas. Un projet qui s’étend sur deux ans ne suffit pas à mettre en place une école inclusive.»
Margaret, enseignante dans une école inclusive en Ouganda, 2008

«Aucun objectif d’éducation ne devrait être considéré comme atteint s’il ne l’est pas par tous.»
Ann-Marit Sæbønes, physiothérapeute norvégienne, sociologue et première maire d’Oslo

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil