Aidez maintenant

Zimbabwe

Le Zimbabwe est un pays intérieur fortement touché par la pauvreté et instable politiquement. En 2017, Robert Mugabe, dictateur pendant des années, a été renversé. Les effets du changement climatique renforcent les défis politiques. Le pays a enregistré ces deux dernières décennies de plus en plus de périodes de sécheresse. La situation géographique du Zimbabwe dans les tropiques le rend sujet à des variations des modèles de précipitations et réduit la disponibilité des ressources en eau, ce qui détériore dramatiquement la production agricole et par là-même la sécurité alimentaire. Une baisse sensible de la production agricole et des prix élevés pour les denrées alimentaires (Hyperinflation) ont eu pour conséquence qu’en 2019, près de 50 pourcent de la population était touchée par l’insécurité alimentaire.

Etat des lieux des personnes en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap sont encore toujours confrontées à de nombreuses barrières qui empêchent leur pleine inclusion et participation à la vie de leurs communautés. En période d’austérité et de ralentissement économique, le soutien aux personnes en situation de handicap est réduit et les organisations qui offrent des services pour les personnes en situation de handicap doivent travailler avec des budgets restreints. La fourniture de mesures de réadaptation, qui se situe à environ 30 pourcent, est faible, ce qui est dû au faible nombre de spécialistes en réadaptation et de programmes de réadaptation locaux. Afin d’atténuer ces défis, la stratégie nationale de santé recommande «de mettre l’accent sur la formation et l’amélioration de la disponibilité d’appareils de réadaptation et sur le renforcement des mécanismes pour la détection précoce et le traitement des blessures et des handicaps».

Selon une estimation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un pourcent (environ 140'000 personnes) de la population du Zimbabwe est aveugle. Plus de 80 pourcent de ces cas auraient pu être évités. La cataracte est l’une des causes les plus fréquentes de cécité, pour près de 65‘000 personnes. Comme il manque des ophtalmologues dans la plupart des provinces rurales, le nombre de cas de cataractes est plus élevé que le nombre d’opérations possibles. La situation est encore aggravée par le manque de spécialistes en soins ophtalmiques, le manque d’infrastructures et de consommables, ainsi que par une faible intégration des soins ophtalmiques dans le systèmes de santé national.

Superficie: 390'757 km²
Population: 15,4 mio.
PIB par habitant: 1'774 USD (CH: 91'992 USD)
Part de la population vivant au-dessous du seuil de pauvreté: 38,3% (CH: 8,7%) 
Espérance de vie: 63,8 ans (CH: 83,2 ans) 
Alphabétisation: 86,5% de la population de plus de 15 ans
Densité de médecins: 0,2 pour 1'000 habitants (CH: 4,4) 
Indice de développement: 146e rang sur 191 pays (CH: 1)

Ce que CBM fait au Zimbabwe

La Fédération CBM internationale est active au Zimbabwe depuis de nombreuses années. En plus de CBM Suisse, CBM Grande-Bretagne travaille également sur place avec de grands programmes.

Champ d’activité: santé des yeux inclusive
Le système de santé des yeux national doit être renforcé à travers une stratégie à deux voies. D’une part, la capacité des équipes chirurgicales est renforcée grâce à des formations et à la préparation d’outils chirurgicaux dans des installations de soins régionales et nationales. Les opérations concernent prioritairement les enfants, mais également les adultes. Parmi les mesures principales, on retrouve l’acquisition de sets pour les opérations de la cataracte, l’exécution de ces opérations, la détermination des capacités visuelles pour des verres de lunettes ainsi que la fabrication des lunettes. En plus des installations existantes, des postes d’opération mobiles sont mis en place afin de pouvoir soigner davantage de personnes. Ainsi, le prix des opérations est également supportable pour les patient-e-s vivant dans la pauvreté. D’autre part, la mise à disposition d’informations sur la santé des yeux est encouragée, tout comme l’extension de consultations en masse. Ainsi, on peut déceler plus rapidement des troubles de la vue et offrir de meilleurs traitements.

Avec qui nous mettons en pratique nos projets

Bureau national CBM au Zimbabwe
Le bureau national se situe dans la capitale Harare. Les trois collaborateurs soutiennent les organisations partenaires dans la réalisation des projets et garantissent le respect des directives des donateurs internationaux. De plus, ils offrent des formations continues dans les domaines des droits des personnes en situation de handicap et de dialogue politique, afin de promouvoir encore davantage l’inclusion dans le pays.

Les projets financés par CBM sont mis en œuvre par des organisations de la société civile et des organisations de personnes en situation de handicap.

Organisations partenaires

  • Council for the blind: L’organisation a été fondée en 1955 déjà et exploite sa propre clinique pour les yeux, ainsi qu’un atelier de production pour des lunettes et des gouttes pour les yeux. Mais leurs activités principales restent les consultations en masse avec des cliniques mobiles et en parallèle la construction d’ateliers de production de lunettes décentralisés.
  • Help Age: L’organisation est enregistrée depuis 1989 et fait partie d’un réseau international qui se concentre sur la situation des aînés.

Comment apporter votre aide

Soutenez notre programme national au Zimbabwe et rendez possible une aide intégrale.

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil