Aidez maintenant

CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

Approche du développement inclusif à base communautaire

L'approche du développement inclusif à base communautaire, élaboré par CBM, vise à des changements globaux dans la société. Ceux-ci sont initiés par les personnes handicapées elles-mêmes, leur famille et leur communauté, le but étant de permettre aux femmes, hommes, filles et garçons, souffrant d’un handicap, de participer à fond et de façon égale en droits à la vie de société et à celle au niveau de la commune.

Un jeune Indien entre des barres parallèles discute avec un homme.
A deux ans et demi, Abeston, né en Inde, ne savait ni s'asseoir ni parler, car il est atteint d'infirmité motrice cérébrale. Un programme individuel de soutien lui a appris à parler, se tenir debout et marcher. Maintenant il peut même fréquenter l'école du village.

Depuis les années 80, l'approche de la réadaption à base communautaire (community based rehabilitation, CBR), élaborée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Programme des Nations Unies pour le développement (UNDP), l’Organisation internationale de travail (OIT) et l’UNESCO, et auquel CBM a participé, s’est propagée. Dans le cadre de la coopération au développement, l’approche CBR a peu à peu évolué vers l’approche du développement inclusif à base communautaire (CBID).

Tandis qu’auparavant l’accent des programmes de développement était sur l’assistance médicale, l'approche CBR inclue de plus en plus la formation, l’encouragement à la garantie des moyens d’existence et la vie de société changeante. Quoique l'approche CBID concilie les composantes au niveau de la santé de la même façon que les nouveaux domaines de l'approche CBR, elle tient en outre surtout compte du contexte local et accorde une importance centrale à l’autorisation des personnes handicapées: celles-ci doivent être en mesure de défendre leurs droits et leurs intérêts. L'approche CBID a donc pour but de leur permettre de participer à un développement local équitable satisfaisant les besoins des personnes handicapées et d’instaurer ainsi des communautés inclusives et solides.

Orientation vers les individus et les systèmes

L'approche CBID est aussi bien orientée vers les individus que vers les systèmes. Elle vise à instaurer des communautés inclusives et solides, ce pourquoi elle est indispensable de permettre aux personnes avec ou sans handicap d’accéder à des prestations de service de haute qualité de la même façon équitable – par exemple dans les domaines de la santé, de la formation, de la participation sociale et de la garantie de moyens d’existence. Une participation considérable de tous les citoyens et de toutes les citoyennes s’avère également nécessaire quant à la conception et à l’organisation de ces aspects de la vie quotidienne. Personne ne devrait être laissé pour compte: ni pour ce qui est de l’accès à des prestations de service existentielles ni quant à la participation.

À l’intérieur de l'approche CBID, CBM travaille de façon «bottom up», c’est-à-dire surtout dans un contexte local. Elle intervient auprès des gouvernements locaux et des institutions pour les droits des personnes handicapées. Dans le but de sensibiliser ceux-ci, CBM collabore étroitement avec eux, ainsi qu’avec des regroupements d’autogestion de personnes handicapées.

Six secteurs CBID de CBM

L'approche CBID, mis en œuvre par CBM, couvre les six secteurs suivants:

  • empowerment (autonomisation)
  • santé
  • formation
  • moyens de subsistance
  • participation sociale
  • prévention inclusive en cas de catastrophe

Ces six secteurs s’influencent mutuellement. L’ensemble de tous ces efforts vise à encourager l'empowerment des personnes handicapées.

Empowerment (autonomisation)
Les personnes handicapées doivent être informées quant à leurs droits et elles doivent être autorisées à les connaître et à les revendiquer. Si elles s'associent à leur environnement social, leur voix gagne en importance.

Santé
La santé est un droit humain. Le soutien précoce de la santé, la prévention, des soins médicaux et réhabilitatifs abordables et l'accès aux moyens auxiliaires - fauteuils roulants, béquilles, appareils auditifs - sont très importants pour les personnes handicapées.

Formation
Bien que tous les humains aient droit à l'éducation, l'accès à l'école demeure néanmoins refusé à beaucoup d'enfants handicapés. Ils ont besoin de soutien individuel pour pouvoir fréquenter l'école obligatoire et suivre ensuite une formation professionnelle.

Moyens de subsistance
Le droit au travail s'applique lui aussi à tous, que la personne présente ou non un handicap. Seul celui qui est soutenu dans le développement de ses aptitudes a la possibilité de trouver un emploi ou de devenir indépendant. Des micro crédits accordés à des regroupements d’autogestion au niveau de la communauté ont pour but de favoriser leur indépendance. L'inclusion dans le marché du travail s'accompagne de la protection sociale.

Participation sociale
Toutes les personnes handicapées doivent pouvoir participer à la vie publique en leur qualité de citoyens. La sensibilisation et l'information doivent contribuer à réfuter les préjugés et certains comportements qui empêchent les handicapés d'exercer leurs droits. La justice sociale devrait ainsi devenir possible. 

Un homme et une femme du Kenya dans un magasin
Un accident avait eu de graves conséquences pour Vincent, ex-taximan kényan: une jambe est restée paralysée. Un microcrédit a permis sa réorientation professionnelle; il a ouvert un petit magasin avec sa femme et ils gagnent ainsi leur vie.

Prévention inclusive en cas de catastrophe
Dans les régions où les risques de catastrophes sont considérables (comme par exemple tremblement de terre, période de sécheresse, inondations, conflits) les programmes CBID prévoient également des activités dans le domaine de la mise en place et de la résistance des communes.

En conformité avec les accords internationaux

L'approche CBID, mis en œuvre par CBM, encourage la réalisation de l’accord des droits des personnes handicapées et de l’Agenda 2030. En outre, elle intègre les conclusions du «Sendai Framework for Disaster Risk Reduction 2015-2030» au niveau de la prévoyance inclusive des personnes handicapées en cas de catastrophes.

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil