CBM Mission chrétienne pour les aveugles fait usage de cookies sur son site web. En continuant à naviguer sur ce site web, vous acceptez cette utilisation. Apprenez-en davantage en lisant nos précisions quant à la protection des données.

Accepter

CBM travaille dans le respect des droits humains

Un homme est assis devant son magasin.
Someon Otieno a eu la polio. En 2002, il a reçu son premier petit crédit et a commencé son entreprise tout seul. Aujourd'hui il occupe 13 collaborateurs.

Elle fonde son travail sur une approche basée sur les droits humains. CBM s'engage pour que les personnes handicapées puissent non seulement répondre à leurs besoins quotidiens, mais aussi faire valoir leurs droits.

L'aide au développement se concentre habituellement sur les besoins des personnes. Ainsi, par exemple, elle a pour but de procurer un appareil auditif à une fille affectée de troubles de l'ouïe afin qu'elle entende mieux. L'approche basée sur les droits humains que CBM applique dans son travail va plus loin: elle ne se contente pas de tenir compte des besoins quotidiens des handicapés, mais elle exige et encourage le respect de leurs droits humains.

Des droits fondamentaux dans tous les domaines de la société

C'est pourquoi CBM veille à ce que les personnes handicapées ne soient pas considérées seulement comme des «bénéficiaires» de la bienfaisance. Elles doivent aussi faire valoir leurs droits fondamentaux à la participation, l'inclusion, l'égalité des chances, la sécurité et la dignité dans tous les domaines de la société – sans distinction de croyance, d'ethnie, d'origine ou de sexe.

En plus de la convention générale des droits humains de l'ONU, CBM s'inspire avant tout de la convention pour la protection des droits des personnes handicapées. Ses dispositions juridiques sur l'aide en cas de catastrophe, la formation, la santé, la réadaption, le travail et le revenu ainsi que la collaboration internationale sont particulièrement importantes pour notre travail: les enfants handicapés, par exemple, doivent pouvoir fréquenter l'école et les adultes handicapés travailler et en tirer un revenu.

Exiger l'octroi des droits

Notre travail en la matière vise à garantir l'égalité des droits et des chances pour tous les êtres humains, handicapés ou non. CBM assiste les handicapés en tant que personnes juridiques et plaide auprès des gouvernements et des institutions pour que leurs droits soient reconnus et qu'elles puissent réellement les exercer.

Au Pérou, succès pour CBM et ses partenaires: Plus de droits pour les personnes handicapées

En collaboration avec d'autres organisations non gouvernementales, CBM et ses partenaires au Pérou ont initié une nouvelle loi qui doit renforcer les droits des personnes handicapées. Ils ont attiré l'attention sur leur préoccupation, et avec succès: 130 000 signatures ont été récoltées, alors qu'il n'en fallait que 57 000. Le projet de loi a donc été soumis au vote du parlement et il a été mis en application en juin 2012.

Grâce à cette loi, les personnes handicapées de cet état d'Amérique latine ont maintenant droit à l'éducation inclusive et à des transports sans obstacles. En outre, les entreprises ont l'obligation d'avoir trois à cinq pour cent de collaborateurs handicapés. Et lors des élections au Pérou, ce qui est nouveau, jusqu'à dix pour cent des candidats doivent être des personnes handicapées.

 

 

Partager le contenu

Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil
Logo CBM Mission chrétienne pour les aveugles, Page d'accueil